La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

LETTRE A NOS CLIENTS

                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Sierre, mai 2018

Madame, Monsieur,

Après ce bel hiver, pas vraiment froid mais pluvieux et neigeux à souhait, nous démarrons la saison viticole  de la manière la plus normale qui soit. Les augures pour le millésime 2018 sont des meilleures. Cela ravit le vigneron et lui met un peu de baume au cœur.
C’est que 2017 n’a pas vraiment été facile… Comme annoncé l’an dernier, le gel exceptionnel de la période du 20 avril 2017 nous a bien touchés tant en intensité qu’en étendue, aggravé par une précocité climatique inaccoutumée.  C’est au final près de 40% de dégâts que nous devons déplorer. Nous serrons les dents, refaisons un trou à la ceinture et repartons plein de détermination pour 2018.
Mis à part cet épisode difficile, la saison viticole s’est bien déroulée, en gardant une certaine avance, en effet les vendanges ont débuté le 30 août. Le millésime 2017 peut être qualifié de solaire, les vins qui en sont issus ont gardé toutefois une certaine fraîcheur due aux bois gelés qui ont parfois porté des raisins à la maturité retardée.

Cette année peu de nouveauté, nous consolidons les positions acquises l’année dernière.
Notre Pinot Noir élevé sous bois dénommé « Pradec » a trouvé son habillage définitif avec une étiquette papier propre à l’ensemble de nos rouges barriques, proposés au format magnum.
L’Humagne Rouge est désormais en vente. Avec le 2016 nous avons un millésime au bel équilibre, dynamique et au caractère affirmé. C’est un vin à l’ascendance  sauvage, néanmoins  très civilisé.

Sur le plan administratif, 2018 sera marqué par un petit changement, qui ne devrait pas avoir de conséquence pour vous. Notre entreprise actuelle au statut d’indépendant va se muter en SA. Madeleine, Anne-Catherine et Denis seront les seuls propriétaires et administrateurs de leur cave. L’esprit d’entrepreneur et d’indépendance qui nous a animé jusqu’alors, demeurera.

Notre gestion des stocks de vins à disposition va prendre une acuité particulière ces deux prochaines années. Vous l’avez peut-être déjà expérimenté, nous sommes parfois obligés de nous montrer quelque peu restrictifs sur la vente de l’un ou l’autre de nos produits. Soyez assurés que nous sommes attentifs à ce que chacun d’entre vous soit traité avec équité et respect. Nous espérons vivement que vous pourrez accepter les contrariétés auxquelles vous risquez d’être confrontés quant à la hauteur des allocations qui pourraient vous être réservées. Ces choses ne sont certes pas agréables à entendre, elles sont encore bien plus difficiles à dire.
Pour vous le meilleur moyen de voir vos vœux exhaussés, en matière d’allocations et dans la mesure de nos possibilités, reste de passer une commande sans trop de délai, suivi d’un enlèvement rapide. D’avance nous vous adressons un grand merci pour votre compréhension.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails ou questions à ce sujet.

L’ensemble de notre gamme est disponible dès aujourd’hui. Nous nous réjouissons de vous faire découvrir ce nouveau millésime lors de votre prochaine visite. C’est bien volontiers que nous vous accueillons sur rendez-vous à la cave, du lundi au samedi midi, comme il est de coutume.

Avec nos meilleures salutations,


                                                                                                                                                             Madeleine, Anne-Catherine & Denis Mercier