La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 QUI SOMMES-NOUS?

 

Hans-Peter Siffert - weinweltfoto.chHans-Peter Siffert - weinweltfoto.ch
 

 

 

Denis Mercier : né en 1956 au Mont-sur-Lausanne. Enfant, il aime la nature et est rapidement intéressé par l’agriculture. Durant ses 3 ans d’apprentissage à Marcellin, il découvre un peu par hasard la vigne à Lavigny. C’est dans cette même entreprise qu’il rencontre Anne-Catherine, celle qui deviendra sa femme. En 1981, l’aventure de Sierre commence par un beau mariage. C’est la découverte du métier et du statut d’indépendants. Le début d’une belle aventure…

Denis est un des patrons de l’entreprise, avec plusieurs casquettes : l’encadrement du travail à la vigne, l’accueil des clients, un peu de bureau et avant tout le suivi des vinifications.

 

 

 

 

Anne-Catherine Mercier (Schmutz) : née en 1958 à Münsingen (BE), elle fréquente l’école ménagère à Marcellin, suivie d’une formation d’infirmière. C’est tout naturellement qu’elle délaisse son métier d’origine pour créer la future entreprise vitivinicole au côté de Denis. Durant les premières années, elle participe à tous les travaux viticoles, ainsi qu’à l’organisation de l’accueil des employés. Au fils des ans, quatre enfants - Madeleine, Jeanne, Camille et Louis - naissent et elle recentre son travail sur leur éducation. En parallèle, elle prend part de manière déterminante à la gestion administrative de la cave, ainsi qu’à l’accueil des clients. Ce dernier point nous tient très à cœur. Nous y attachons un soin tout particulier.

Anne-Catherine est certainement la personne qui vous répondra au téléphone et celle qui vous présentera les vins, le reflet du travail de toute une année. Elle connaît toutes les anecdotes qui ont égayé ou affecté l’année viticole et tous les détails sur l’élevage du vin. 

 

Madeleine Mercier : née en 1984, elle grandit en même temps que l’entreprise. Depuis toute petite, elle aime autant aller autant à la vigne qu’à la cave. L’idée d’en faire son métier ne lui apparaît pas comme une évidence tout de suite. Ayant des facilités à l’école, elle opte pour une maturité gymnasiale en économie. En 2001, elle part pour une année d’échange aux Etats-Unis dans l’Arkansas. A force d’expliquer aux Américains le travail de ses parents, l’idée d’en faire son métier germe. Une année à l’ETH Zürich finit par la convaincre que son intérêt est plutôt dans la pratique vitivinicole. Elle effectue dès lors un stage d’un an auprès d’Hermann Schwarzenbach à Meilen pour apprendre les bases du métier avant de s’inscrire à Changins. Trois ans d’école d’ingénieur pour comprendre les processus de création d’un vin, de la plantation d’une vigne à la mise en bouteille. Pour parfaire sa technique, elle part travailler un an au Tessin chez Ana-Barbara Von der Crone et Paolo Visini.  S’en suivent 2 stages aux Etats-Unis : en Oregon et en Californie chez Opus One.  Depuis 2012, elle œuvre dans l’entreprise familiale.

Actuellement, Madeleine, maman de 2 enfants, partage son temps entre sa famille et ses obligations professionnelles. Elle prend part à toutes les activités techniques dans l’entreprise. Elle participe aussi au travail administratif et à l’accueil des clients.

 

Ana-Paula et Valdemar Da Silva : nos fidèles collaborateurs depuis l’an 2000. Ce sont les bras « viticoles » de l’entreprise. Il pilote les machines nous permettant de conduire nos vignes de la meilleure des façons. Elle suit les travaux de la feuille, de la taille à la récolte, tout en dirigeant notre équipe d’effeuilleuses.

La précision dans chacun de leurs gestes nous permet d’avoir de magnifiques raisins en cave.

 

 

 

 

 

Les effeuilleuses : Laurinda, Otilia, Paula, Catia et Céleste

Une équipe de femmes, originaires du Portugal, qui habitent la région. Elles suivent à la lettre les recommandations transmises par Ana-Paula et Valdemar. Elles travaillent de mai à juillet pour effectuer l’ébourgeonnage, le palissage, l’effeuillage et la régulation de la récolte.

 

 

 

Les vendangeuses : Heidi, Carmen, Rosy ainsi que les effeuilleuses

La majorité des effeuilleuses participent également aux vendanges. D’autres dames de la région viennent également leur prêter main forte. C’est une équipe qualifiée, fidèle et sympatique.